Gelezen en goedgekeurd...
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
Au pays de la Haine : Histoire, Légendes et Figures des bourgs du Couchant de Mons
Paperback / 240 bladzijden / uitgave 1977
taal (talen) : frans
afmetingen : 240 (h) x 190 (b) x 21 (dk) mm
gewicht : 699 gram
BESCHIKBAAR
zeer goede staat
14,95 EUR
referentie : 1012697
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
Une terre où un peuple humain a vécu une épopée grandiose s’étend à l’ouest de Mons, entre la capitale du Hainaut et la frontière française.

L’histoire, ici, prend soudain le virage qui fait d’elle l’Histoire. Dans ces bourgs proches de Bavay, toutes les populations plongent leurs origines dans des sources lointaines et mystérieuses. Et quand le temps permet de garder le souvenir des événements du passé, on découvre l’œuvre civilisatrice de l’abbaye de Saint Ghislain, marquée par toutes les forces et les faiblesses qui font l’homme. Boussu, au nom prestigieux, rappelle que, du temps de Charles Quint, elle influa sur la politique d’un empire sur les terres duquel le soleil ne se couchait jamais. Et Jemappes, la jïère cité du Coq, dont le nom retentit jadis comme un coup de clairon annonçant la liberté aux peuples de l’Europe, que de titres n’a-t-elle à faire valoir sur les tablettes du passé des hommes ?

Mais ces événements, ces œuvres civilisatrices même, ont pour toile de fond le travail : celui de la terre irriguée par la rivière Haine et ses affluents, mais surtout, au fur et à mesure où se développera la révolution industrielle, celui du sous-sol. Ici, les hommes ont forcé la terre pour en retirer les vestiges généalogiques charbonniers, et donner aux autres hommes la chaleur, et l’énergie qui amène le progrès. Ils l’ont payé cher, dans leur santé, dans leur vie parfois, tirant de la durete de leur existence des colères amères. Elles causeront l’explosion d’un monde endormi, et déboucheront sur un mode de vie imparfait, sans doute, améliorable certainement, mais qui permet, au-delà du sacrifice, d’apprécier les douceurs de la vie. La région porte les stigmates de tout cela dans sa chair : dans ses longs corons alignés, dans le parler rocailleux de ses hommes et de ses femmes, dans ses terrils... Mais le Grand-Hornu, miraculeusement sauvé, atteste de sa longue marche vers une existence, disons, meilleure, tandis que Quaregnon a légué à jamais son nom à l’histoire sociale et politique du pays et de la Wallonie.

L’histoire du Couchant de Mons, notre histoire, est passionnante. Sans doute avons-nous voulu, plutôt que de faire œuvre d’historien, présenter certains événements, des souvenirs, des tranches de vie dont l’objet est de faire sentir, une fois encore (1), aux gens d’ailleurs, la sensibilité des habitants de cette terre et des choses qu’ils ont engendrées. Quant aux Borains du Couchant, s’ils pouvaient se retrouver au fil des pages, ils feraient de nous des hommes heureux.

Sans doute nous en sommes-nous tenus à un certain nombre de localités, choix arbitraire et critiquable puisque guidé par des raisons d’opportunité et de complémentarité. Mais les lieux négligés viendront plus tard, dans un contexte qui nous semble plus logique pour eux. La ronde des bourgs du Couchant de Mons baigné par la Haine, en ce que nous en avons retenu, commence à Baudour. Mais d’abord, suivons la Haine...
gelijkaardige artikelen zoeken per categorie
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: