boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
La Croix de Hesbaye: Histoire des lignes de chemin de fer 142 & 147
« Tirlemont Ramillies Namur & Gembloux Ramillies Landen »
Paperback / 192 bladzijden / uitgave 2002
taal (talen) : frans
uitgever : A compte d'auteur
afmetingen : 298 (h) x 210 (b) x 15 (dk) mm
gewicht : 955 gram
BESCHIKBAAR
als nieuw
44,95 EUR
referentie : 1016069
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
Il est peut-être opportun de rappeler que la Belgique fut par le passé l'un des pays au monde les mieux équipés dans le domaine du transport ferroviaire. En effet, vers 1935, notre pays disposait de deux réseaux ferrés complémentaires, l'un à écartement normal (1,435 m.), l'autre à écartement métrique, totalisant globalement plus de 10.000 kilomètres de voies ferrées.

Après le second conflit mondial, l'évolution du monde socio-économique favorisa plutôt le développement du transport individuel, provoquant naturellement l'abandon progressif des relations ferrées les moins rentables. On assista ainsi à la mise hors-service graduelle et au démontage partiel ou total de toutes les infrastructures ferroviaires devenues obsolètes.

Ici et là, le paysage rural hérita donc de remblais, de tranchées et d'ouvrages d'art devenus entièrement inutiles. Si certains de ces vestiges furent vite arasés pour des raisons urbanistiques, agricoles ou industrielles, le patrimoine subsistant suscita dans l'esprit de certains une prise de conscience en vue de sa préservation. Outre l'aspect historique régional, il pouvait constituer l'ossature d'un futur réseau réservé à un usage essentiellement touristique.

C'est ainsi que naquit l'idée de la création du RAVeL, autrement dit du Réseau Autonome des Voies Lentes. Son objectif était de proposer, par la réutilisation de voies ferrées désaffectées mais également de chemins de halage ou autres, une alternative touristique au réseau traditionnel de communication.

Le premier maillon de ce projet reliant les anciennes gares de Rochefort et de Villers-Sur-Lesse fut inauguré le 12 juillet 1996. S'ensuivit alors la réhabilitation d'autres voies ferrées désaffectées suivant un programme établi en fonction des disponibilités budgétaires régionales. Les lignes 142 et 147, plus communément dénommées la Croix de Hesbaye, furent retenues pour figurer en bonne place dans le cadre de ce vaste projet. La ligne Tirlemont - Ramillies - Namur est à ce jour (2002) asphaltée ou bétonnée sur la totalité de son parcours, autorisant de ce fait la circulation cycliste ou pédestre, tandis que la ligne Landen - Ramillies - Gembloux devrait d'ici peu de temps subir la même adaptation. Ce seront ainsi 113 kilomètres de pistes qui seront mis à la disposition du touriste, du sportif ou tout simplement du riverain pour lui permettre de découvrir d'un autre œil le paysage hesbignon.

Le parcours d'une ancienne voie ferrée et la découverte de vestiges industriels ou ruraux peut susciter chez le promeneur un sentiment de curiosité relatif aux circonstances ayant justifié son établissement. Ce fut en tous cas pour nous l'occasion de nous intéresser plus spécifiquement à l'histoire de ces deux lignes abandonnées ainsi qu'aux impacts économiques et sociaux engendrés par leurs constructions.
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: