boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
Les carrières à Spontin : Etude dialectologique et ethnographique
Paperback / 232 bladzijden / uitgave 1974
taal (talen) : frans
uitgever : A compte d'auteur
afmetingen : 240 (h) x 160 (b) x 15 (dk) mm
gewicht : 535 gram
Dit boek is
momenteel niet
beschikbaar bij
Bibliomania
Cette étude a été présentée en 1971 comme mémoire pour l'obtention du grade de licencié en philologie romane de l'Université de Louvain. J'en ai envisagé la publication grâce aux encouragements prodigués par les spécialistes de la dialectologie wallonne et grâce aussi à l'intérêt que lui ont accordé les patoisants de mon village. Mon intention a donc été de fournir en même temps qu'une étude à but scientifique, un ouvrage de vulgarisation. J'espère que je n'aurai ni lésé les dialectologues ni déçu ceux qui s'intéressent au wallon, en cette période de regain d'intérêt pour les patois. Pratiquement, j'ai pu bénéficier, pour la correction du mémoire, des remarques et des notes de lecture de Louis Remacle, André Goosse et Jean-Marie Pierret ; je leur suis redevable, particulièrement à M. Goosse, de la toilette philologique des notes étymologiques.

Je tiens tout de suite à fixer les limites de ce travail. Il s'agit avant tout d'une étude dialectologi-que, centrée principalement sur le vocabulaire technologique des carrières de Spontin. Cependant je n'ai pas négligé d'autres aspects plus proches de l'homme : ainsi les détails de la vie quotidienne et les manifestations folkloriques. J'ai en outre accordé une place toute particulière à l'illustration photographique. Par contre on ne trouvera guère d'allusions à l'aspect social et économique des carrières. Au point de vue social, parler des mouvements de grèves du roi Pahaut et des méfaits scandaleux du "truck-system" constituerait en soi la matière d'un livre ; mais ce n'était ni mon propos ni mon domaine. Je n'ai pas davantage évoqué l'aspect esthétique ni porté de jugement de valeur sur la taille de la pierre. Je dirai seulement qu'un certain académisme, tendant vers la perfection, a étouffé la spontanéité et la gaucherie heureuse qui caractérisaient les tailles anciennes, plus frustes, moins finies.
andere publicaties door Jean Germain
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: