boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
L'Offensive von Rundstedt à Houffalize
Paperback / 304 bladzijden / uitgave 1994
taal (talen) : frans
uitgever : De Krijger
ISBN : 9072547217
EAN : 9789072547217
afmetingen : 225 (h) x 150 (b) x 27 (dk) mm
gewicht : 730 gram
BESCHIKBAAR
als nieuw
24,95 EUR
referentie : 1016088
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
En 1945, la contre-offensive déclenchée par les Allemands en Ardenne, le 16 décembre 1944, était généralement connue sous la dénomination "offensive von Rundstedt". Pour les Houffalois, elle est et demeure l'offensive von Rundstedt ou ¡’Offensive, tout simplement. Je respecte donc la tradition locale en usant de ce vocable.

En ce, les Houffalois sont souvent suivis par le grand public.

Mais les historiens lui préfèrent maintenant l'appellation "bataille des Ardennes"; l'un d'eux, et non des moindres, a inventé le titre : "bataille d'Ardenne".

Les Américains disent "battle of the Bulge", c'est-à-dire la bataille du Saillant.

Pour les Allemands, il s'agit de "Die Ardennenoffensive" à laquelle ils avaient d'abord donné pour nom-code "Wacht am Rhein". Ultérieurement, le nom-code fut changé et la bataille se déroula finalement sous l'appellation "Herbstnebel" (Brouillard d'automne).

Cet ouvrage n'est pas "écrit” mais "composé”, comme une mosaïque, de témoignages, d'illustrations, d'articles de presse ayant trait à une page importante de notre histoire locale, la plus importante peut-être.

Je n'ai pas voulu insister sur le déroulement des faits d'ordre militaire; depuis 1945, de très nombreux ouvrages fort documentés ont été publiés à ce sujet.

Mes sources sont d'abord des documents d'époque : une chronologie dressée par la révérende sœur Aurélie, l'irremplaçable témoignage du doyen Georges, une lettre inédite du notaire Louis Urbin Choffray, un rapport inédit du vétérinaire De Greef, une lettre du docteur Verheggen, le journal tenu par Cinette Urbin Choffray, les livres de Paul M.G. Lévy et de Roger Crouquet, correspondants de guerre, des coupures de journaux.

J'ai fait appel ensuite à la mémoire des survivants (2), mémoire fragmentaire, parfois hésitante, tissée d'émotions, mémoire individuelle mais dont la multiplicité constitue cette mémoire collective dont on redécouvre aujourd'hui l'importance.

Un demi-siècle nous sépare maintenant de ces événements tragiques. Si bien des souvenirs se sont estompés, une vision d'ensemble demeure aussi nette, aussi pénétrante qu'aux premiers jours. L'offensive von Rundstedt, pour les civils qui l'ont subie, ce n'est pas l'histoire militaire de cette gigantesque bataille mais bien toutes les misères qui l'ont accompagnée : faim, froid, peur, mort.

Ces faits constituent peut-être ce qu'il est convenu d'appeler la "petite histoire". Il est cependant capital de les perpétuer.

C'est là mon seul but : sauver de l'oubli ce qu'ont vu, ce qu'ont vécu les Houffalois pendant ces journées effroyables de décembre 1944 et de janvier 1945 afin de transmettre ces récits aux Houffalois des générations suivantes.
gelijkaardige artikelen zoeken per categorie
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: