boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
A la lueur de nos lampes, tome 1
Hardcover / 222 bladzijden / uitgave 1991
taal (talen) : frans
uitgever : A compte d'auteur
ISBN : 2950329705
EAN : 9782950329707
afmetingen : 303 (h) x 216 (b) x 22 (dk) mm
gewicht : 1250 gram
BESCHIKBAAR
als nieuw
39,95 EUR
referentie : 1017497
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
Personne, bien entendu, ne peut oublier la mine. Celui qui est descendu dans « l'antre de la terre » pour y travailler en gardera toujours l’empreinte, cette empreinte qui d'abord se rappelle à vous par des « tatouages » un peu partout sur le corps, suite à des blessures plus ou moins superficielles, où la poussière de charbon s'est vivement incrustée sous la peau, à l'endroit de la coupure, de l’écorchure ou de l'entaille. Moi-même, qui ai travaillé sept ans seulement dans la mine, j’en garde en mémoire, sur les jambes et dans le dos, mon passage inoubliable. Mais le livre de Jean-Pierre Mongaudon nous replonge tout à coup dans le climat de la vie quotidienne « au fond ». Grâce à lui les mineurs se retrouvent, les liens de chaleureuse solidarité qui les unissaient dans cette vie de travail âpre, dure, dangereuse, vont pouvoir tisser de nouveau avec force le fil des souvenirs. Ils pourront, à travers les anecdotes recueillies ici ou là chez les mineurs, par Jean-Pierre, évoquer leurs luttes exemplaires et spectaculaires afin d'améliorer leurs conditions de vie précaires, se remémorer aussi toutes les situations imprévisibles et angoissantes auxquelles le mineur se trouve un jour confronté : secourir un camarade blessé, écouter un bruit inquiétant, qui prévient d'un éboulement possible, par exemple. Le « briquet » sera le seul moment où pour se détendre, en mangeant leurs tartines et en buvant de l'eau additionnée de café ou de chicorée, ils pourront parler un peu de tout, de la ducasse à venir, de la farce que l’un d'eux vient de jouer à un camarade ou d’autres choses qui les reposent un court moment. Il seront dans l'attente du samedi soir où, pour oublier leur fatigue de la semaine, les mineurs se retrouveront avec leur femme dans les estaminets du village devant une bière fraîche et mousseuse pour y échanger des propos chaleureux en patois, ce langage rude du « pays noir », fierté d’une appartenance à une région, qui retrouve ses sources dans l'enfance, à la racine même du mot réinventé.

Je crois que les fêtes régionales de chez nous, comme celle de Gayant et autres géants, qui nous viennent des légendes du Nord et des mythes (universels), maintiennent en nous une nostalgie indéracinable, qui (ré)conforte le mineur, peut-être à cause de cette étrange fatalité qui l'habite, due certainement aussi à ses rêves d'évasions impossibles. C'est pourquoi vous verrez certains dimanches nos mineurs lancer au Dieu «du jour» des milliers de pigeons en forme d’offrande, ce lâcher, dont l'envol déchire l'air comme pour arracher le paysage à toute démarcation. Le déploiement des oiseaux module un instant l'immensité du ciel comme pour mieux en fixer le symbole poignant : liberté-rêve-lumière. Un pays pour oubli de la descente, pour l'oubli du rendement à fournir, le corps arc-bouté, à genoux ou couché, à cause de l'étroitesse de la taille privée d'air, chaleur étouffante, sueur, muscles durcis, traversés par les ondes telluriques du marteau-piqueur épuisant le système nerveux et brûlant les poumons de l’inexorable silicose, cette maladie qui n'épargne aucun mineur. Alors ces pigeons, flèches vivantes qui traversent les mers pour s’en revenir au point d'attache, leur met le coeur au bord de l'espoir. Demain est loin où les ascenceurs redescendront les mineurs dans le puits, à des centaines de mètres de profondeur, là où s'enténèbrent et se figent toutes les couleurs du monde visible. Peut-être pour cela cette « inhumaine » profession a toujours, de par le monde, rendu les autres hommes respectueux de la mine et de ses fiers mineurs.
gelijkaardige artikelen zoeken per categorie
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: