boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
La numismatique au siècle des Lumières 1683-1794
door Collectif
« Europalia 87 Österreich »
Paperback / 544 bladzijden / uitgave 1987
taal (talen) : frans
afmetingen : 295 (h) x 210 (b) x 34 (dk) mm
gewicht : 2015 gram
BESCHIKBAAR
goede staat
randen versleten; lichte scheur hoek bovenaan links; achterplat licht bevuild
26,95 EUR
referentie : 1017528
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
Dans la série d’expositions prévues pour le festival Europalia 87 Autriche organisé cette année en Belgique, le cabinet des monnaies du Musée des Beaux-Arts de Vienne fut invité à mettre sur pied, en collaboration avec les banques centrales de Belgique et d’Autriche, une exposition de monnaies et de médailles. La période choisie revêt un intérêt particulier parce qu’elle fut politiquement fort mouvementée et qu’elle représente une tranche d’histoire commune à l’Autriche et à la Belgique. A l’époque déjà, l’Europe était divisée en blocs de puissances politiques et militaires. Parallèlement, certains pays s’alliaient à l’une ou l’autre puissance ou se tenaient à l’écart des événements.

L’exposition retrace l’histoire monétaire et médaillistique de l’Autriche dès l’année 1683, lorsque Vienne essuie le deuxième siège turc. Une armée internationale, presque européenne, réussit à briser l’encerclement des troupes turques et à mettre l’assiégeant en fuite. L’Europe centrale fut particulièrement alarmée par ce danger et ce qu’il mettait en jeu. Cette victoire remportée sur les Turcs a provoqué dès lors un tournant dans le développement ultérieur du pouvoir des Habsbourg. Les pays de l’est gouvernés par les Habsbourg, et naturellement la partie restante de la Hongrie, formèrent une forteresse contre les tendances expansionnistes ottomanes d’intensité fort inégale. Si l’année 1683 portait l’armée turque devant Vienne, elle entraînait l’Autriche à se montrer plus offensive. Charles de Lorraine, Max-Emanuel de Bavière et surtout le prince Eugène de Savoie — pour n’en citer que quelques uns — remportèrent d’éclatantes victoires. Le temps de la conquête et de l’occupation turque, puis la période de reconquête entraînèrent de graves bouleversements. Des villes, des villages, des églises et des palais durent être restaurés ou reconstruits, même dans la partie orientale de l’Autriche.

La nouvelle situation, qui procurait un sentiment de sécurité par opposition aux attaques du passé, poussait la noblesse et l’Eglise, principalement, à construire des édifices qui, contrairement aux temps anciens, ne nécessitaient plus de fortification.

L’euphorie prit pourtant fin suite aux modifications politiques et dynastiques et aux guerres qu’elles entraînaient. Ainsi les désaccords entre la France et l’Autriche au sujet de la succession au trône [...]
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: