boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
Chimie et Physique Photographiques, 2 tomes
« Cinquième édition entièrement augmentée et mise à jour »
Gebonden / 1272 bladzijden / uitgave 1987
taal (talen) : frans
uitgever : Editions de l'Usine
ISBN : 2281320243
EAN : 9782281320244
afmetingen : 303 (h) x 220 (b) x 100 (dk) mm
gewicht : 4850 gram
BESCHIKBAAR
zeer goede staat
399,95 EUR
referentie : 1019100
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
isbn tome 1 : 2281320243
isbn tome 2 : 2281320251

Cette cinquième édition de Chimie et Physique Photographiques, revue et considérablement augmentée par rapport a la précédente, a été mise à jour de l’évolution scientifique et technique de toute une décennie, par un supplément d’un grand nombre de pages contenant plus de 4 000 nouvelles références.

L’abondance de matière, dans une branche des connaissances aussi diversifiée que la science photographique, est telle, cependant, que malgré cette extension, une certaine brièveté a été rendue nécessaire, mais sans sacrifier le caractère didactique et pratique du livre, les références permettant d’approfondir les sujets dignes d’intérêt. Les particuliers ayant des difficultés d’accession aux publications mentionnées pourront utiliser, avec profit, les indications bibliographiques fournies au verso. Il convient de signaler, à ce propos, que les renseignements techniques les plus importants se trouvent généralement dans les brevets, dont il est plus facile de se procurer des originaux ou des copies, en s'adressant au service compétent. Il est à remarquer, de plus, que ces brevets appartiennent, presque tous, à de grandes entreprises dotées de puissants moyens de recherche, signifiant, par là, que les chercheurs indépendants sont pratiquement exclus de la société industrielle actuelle.

L’appel croissant des techniques ultrasophistiquées à la photographie, qu’il s’agisse de microélectronique, de vidéodisque, de stockage d’informations, d’arts graphiques ou d’holographie, a provoqué une large demande de systèmes non argentiques : photopolymères, systèmes à nucléation physiquement développables, semiconducteurs à transition de phase, radicaux libres, etc. Le rôle des couches argentiques est, néanmoins, resté prédominant en photographie picturale, malgré la redoutable concurrence des procédés vidéo. Le film couleur a, en e ffet, une supériorité de résolution qui lui confère plus de 10 ans d’avance sur les systèmes à tubes cathodiques. Il a, d’ailleurs, bénéficié de nouvelles améliorations dans sa structure, par dédoublement des couches primaires extra-minces ; ce qui a permis d’en augmenter la sensibilité, tout en sauvegardant la finesse du grain, et de mieux contrôler l’équilibre chromatique, avec l’aide de nouveaux coupleurs à haut rendement (dits «à deux équivalents») et rendus beaucoup plus stables à la conservation. Des structures aussi fines et délicates n ’ont pu être réalisées, avec la précision voulue, que grâce au procédé de couchage multiple simultané par extrusion, procédé qui a révolutionné l’industrie du film et du papier photographiques pour la couleur.

Parmi les autres sujets anciens actualisés, il faut citer la théorie de l’image latente et celle de la sensibilisation chromatique, les substituts de la gélatine, les photoconducteurs minéraux et organiques pour électrophotographie et l’enregistrement optique des sons.

Les données plus nouvelles portent sur les couches sensibles pour holographie, les couches thermographiques et surtout les grains d’halogénures stratifiés dits « core/shell » qui ont permis de réaliser des émulsions positives directes à haute sensibilité, fie lecteur trouvera encore des renseignements sur les nouveaux écrans renforçateurs aux terres rares pour radiographie, les nouvelles cibles de tubes cathodiques pour enregistrement vidéo, la sélection trichrome additive par écrans à réseaux colorés en télévision et inversion-transfert, la copie en couleur au moyen de réseaux de diffraction, les très nombreux photopolymères servant à la préparation de circuits imprimés et intégrés, la fabrication du support papier plastifié. Enfin, mention spéciale de techniques d’évolution récente : la régénération des révélateurs chromogènes et des bains de blanchiment au ferricyanure, le remplacement de ce dernier par le persulfate, et surtout le traitement écologique des effluents. En astronomie : hypersensibilisation par dégazage et conditionnement à l’azote ou à l’hydrogène.

Ces quelques sujets ne sont qu un aperçu non exhaustif des nouveautés introduites dans cette nouvelle édition de Chimie et Physique Photographiques.
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: