boeken. gelezen. goedgekeurd.
Welkom bij Bibliomania, de online specialist in tweedehands boeken
FR  •  NL
Winkelmand
0
Liège à la Belle Epoque
« Première balade »
Hardcover / 156 bladzijden / uitgave 1972
taal (talen) : frans
uitgever : Libro-Sciences
afmetingen : 150 (h) x 210 (b) x 14 (dk) mm
gewicht : 420 gram
BESCHIKBAAR
zeer goede staat
19,95 EUR
referentie : 1019531
Alle prijzen zijn BTW inbegrepen
Enfants, nous rêvions en écoutant conter des promenades d’enfance à travers les prairies et les jardins de Fragnée, là où nous n’apercevions plus que haies de façades le long des rues comme autour des places. Depuis un bon siècle, libérée de la contrainte de ses remparts, Liège, comme tant d’autres villes, se transforme, s’étend comme un raz de marée et repousse la campagne toujours plus loin.

Le Docteur Bovy au cours de ses promenades et Auguste Hock en baladant son ami chanoine nous ont décrit les mœurs et les transformations de leurs époques. Mais, en pareille matière, tout style, aussi imagé soit-il, reste cependant fort abstrait en l’absence d’iconographie.

Conscient de cette carence, Auguste Hock écrivait avant d’entreprendre son périple : « ... Quant aux photographies modernes rappelant les transformations de la ville, elles se trouvent dans le commerce. Nous pouvons les ajouter au bagage du noble voyageur sans en charger cet ouvrage ». Las, seules, ses descriptions pittoresques nous sont parvenues.

En devisant jusqu’au petit matin sur des archives patiemment rassemblées, un vieil et très cher ami, Marcel Raskin, m’a transmis la passion de parfaire l’illustration dont Théodore Gobert a émaillé son encyclopédie sur les rues de Liège.

Des quelques photographies retrouvées, beaucoup s’estompent avec le souvenir qui leur avait été confié. Imprimée, la carte postale s’est révélée plus fidèle et sa vogue en 1900 nous comble d’aise aujourd’hui. A ceux qui m’ont aidé dans cette collection, je dois de vous emmener dans cette balade à travers Liège et de partager avec vous l’amusement de la découverte d’un passé encore récent surnommé « la belle époque ».

La belle époque ! Chaque génération n’a-t-elle pas la sienne ? Celle que les grands-parents, le soir à la veillée, racontent à leurs petits-enfants ! Elle restera toujours belle car on n’évoque que les souvenirs agréables, elle sera toujours empreinte d’une certaine mélancolie comme les histoires de ceux qui se penchent sur leur passé.
gelijkaardige artikelen zoeken per categorie
gelijkaardige artikelen zoeken per onderwerp: